Le yoga réparateur pour vos batteries

le 16 février 2015 par martin89, Catégorie : Non classé [ 0 ]

Dans le yoga réparateur, les accessoires sont utilisés pour soutenir le corps de sorte à ce que l’on maintienne le plus longtemps possibles les postures. Cela permet d'ouvrir le corps grâce à un étirement passif. Les postures sont généralement adaptées à partir des poses de yoga en position couchée ou assise avec l'ajout de blocs, de traversins, et des couvertures pour éliminer les déformations inutiles. Par exemple, un coude en avant assis (Paschimottanasana) peut être fait avec un traversin ou plusieurs couvertures pliées au-dessus des jambes. Cela permet un penchement en avant entièrement compatible avec le torse entier reposant sur les accessoires. Les Jambes sur le mur (viparita karani) sont une technique réparatrice classique avec le mur utilisé comme un accessoire pour soutenir les jambes.


Les séances de restauration sont généralement très relaxantes. Elles constituent un excellent complément à des pratiques plus actives. L'enseignant fera le nécessaire pour que les accessoires nécessaires soient toujours disponibles aux praticiens. Les lumières peuvent être tamisées et si la température ambiante est basse, les personnes présentes peuvent être recouvertes d'une couverture. Cela est dû au fait que le corps n’est pas réchauffé de la même façon que lors d’une classe ordinaire. Par la suite, on se met en place avec tous les accessoires. On maintient la pose ou asana pendant une période prolongée. Cela dure souvent jusqu'à dix à vingt minutes. Bien qu’on soit assisté par un accessoire, on peut encore sentir les raideurs des muscles.


C’est une pratique et un style de détente qui laisse un sentiment d’ouverture et de rafraîchissement.


Mots clés : aucun

à voir aussi :

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot iuarem ? : 

    Recherche dans le Blog

Catégories

Derniers commentaires

Archives